À la découverte des villes fantômes aux USA

decouverte villes fantomes usa

Les villes fantômes, ou « Ghost Town » comme les Américains les appellent, sont un attrait touristique qui suscite la curiosité de bon nombre de visiteurs aux USA. À la fois fascinantes et effrayantes, elles sont des lieux qui assurément vous procureront des sensations fortes et des frissons à n’en point finir. Avec leurs allures de sites hantés, elles sont dignes des villes du même genre dans les films d’horreur. Une idée de vacances qui devrait vous procurer de sacrées sensations. Alors, quelles sont les villes fantômes à ne pas manquer aux USA ? Tour d’horizon !

Visiter Bodie en Californie aux USA

À proximité de la frontière entre la Californie et le Nevada, à l’est du Yosemite National Park, Bodie est sans doute l’une des « Ghost Town » les plus connues au pays de l’oncle Sam. C’est une ville abandonnée qui comptait environ 10.000 habitants vers la fin des années 70 et qui était connue pour ses gisements d’or. Fascinante, Bodie est un haut lieu de tourisme à voir avec des adolescents aux USA lorsque vous partez en voyage, puisque classé au titre de parc d’état historique des États-Unis. Un moyen sympa de passer un séjour original avec vos enfants !

La visite de cette ancienne cité aurifère des USA devrait plaire à vos adolescents, sachant que ces derniers sont souvent réticents à l’idée de partir en vacances avec vous les parents. Cependant, nous vous informons que vous risquez une malédiction si vous prenez un artefact de la ville, c’est du moins ce qui se dit.

decouverte villes fantomes

Animas Forks

À ses origines en 1873, la ville portait le nom de « Three Forks of Animas » en référence aux trois rivières qui s’y rencontraient. Mais les services de la poste ont décidé d’en raccourcir le nom, d’où celui qu’on lui connait aujourd’hui.

Ancienne exploitation minière, Animas Forks est située à 19 km au nord-est de Silverton dans le Colorado, et à 3413 mètres d’altitude. L’hiver y était très rude. L’histoire rapporte d’ailleurs qu’en 1884, la ville a connu une tempête de neige de 23 jours pour plus de 7 mètres de neige. C’est à travers des tunnels que ses 450 habitants se déplaçaient. La chute de la ville a commencé vers 1900, avec la baisse de l’exploitation minière. Les 9 bâtiments que comptait le site ont été restaurés et vous pouvez les visiter en toute liberté aujourd’hui.

Virginia City, véritable ville western des États-Unis

Ici, nous sommes dans le Montana, où le décor rappelle admirablement celui des films de western au début du XIXème siècle. Pour vous rendre à Virginia City, vous devez compter minimum 3 heures de route en partance du populaire Yellowstone National Park. Fondée en 1863, la ville a longtemps été considérée comme la capitale du Montana. Vers la fin du XIXème siècle, après que ses 10.000 habitants l’aient abandonnée, Virginia City a été reconstruite dans les années 40 avec des bâtiments historiques. Vous avez même la possibilité d’y dormir et de vous y restaurer, de quoi vous inspirer une idée de pique-nique en famille sur ce site mémorable des USA.

Les États-Unis comptent également d’autres « Ghost Town » comme Calico en Californie, Thurmond dans l’ouest de la Virginie, ou encore Silver City en Idaho. Peu importe laquelle de ces villes fantômes vous aurez choisi de visiter, vous devez impérativement faire une demande de formulaire ESTA USA. Il s’agit d’une autorisation électronique de voyage vous exemptant du visa, pour peu que vous soyez ressortissant français en partance pour les USA, pour un séjour de moins de 90 jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *