11 octobre 2018

L’agriculture digitale

Les mégadonnées, les analyses, les logiciels agricoles et les machines qui deviennent de plus en plus intelligents et plus autonomes transforment le monde agricole tel que nous le connaissons. L’innovation technologique a pour but de faciliter la productivité dans le secteur agricole, soutenant une population mondiale qui augmente de plus de 80 millions de personnes chaque année. Des innovations numériques conçues pour aider à surveiller et à atténuer ces problèmes, sont nécessaires pour accroître l’efficacité et répondre aux attentes et à la demande en matière de qualité alimentaire.

Les technologies et les analyses numériques sont utilisées pour optimiser les composants clés des systèmes alimentaires, en augmentant la productivité et la rentabilité, tout en réduisant les impacts environnementaux. Presque toutes les étapes de la production, du raffinage de la génétique des cultures à la gestion de la logistique du transport, pourraient être intégrées numériquement dans un avenir proche. Cette révolution agricole numérique fournira de nouveaux moyens et méthodes aux agriculteurs pour optimiser la gestion des ressources, améliorer la qualité et la quantité de cultures et rester productif dans un climat en évolution.

Comment ça marche?

Par exemple, dans une opération sur le terrain, quelques capteurs au sol et au niveau des cultures peuvent fournir des informations en temps réel sur la santé des sols, la disponibilité de l’eau, la fertilité des cultures et la pression des ravageurs et des maladies.

Des logiciels complexes analyseront cet afflux constant de données et les intégreront dans des informations utilisables, livrées en temps réel au téléphone portable de l’agriculteur, fournissant des indications précises sur la marche à suivre. Ces informations peuvent être stockées dans des outils appelés logiciel agriculture. Quelles actions spécifiques sont nécessaires pour optimiser la croissance des cultures ? Les niveaux de ravageurs atteignent-ils un seuil où ils affecteront le rendement ou la qualité des cultures ?

Les machines agricoles intelligentes, équipées de systèmes de navigation par satellite (GNSS) à cinématique en temps réel (RTK) et d’autres capteurs, aideront les agriculteurs à répondre aux nouveaux besoins et aux nouvelles opportunités : planter des graines au millimètre près et en appliquant des nutriments et des pesticides uniquement là et en cas de besoin.

Des logiciels spécialisés facilitent le suivi des tâches telles que l’ensemencement, l’arrosage, les applications de nutriments. Les logiciels agricoles spécifiques associent les relations entre des activités spécifiques et leur impact sur le développement et le rendement des cultures.

Au moment de la récolte, un réseau de capteurs suivra le rendement des cultures en même temps que les valeurs de qualité, telles que la teneur en eau ou en nutriments, en temps réel et en se référant à l’emplacement exact du champ.

L’agriculture digitale
Laissez un avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *