2 janvier 2019 incendie dans une maison

Que faire après un incendie chez vous ?

Un incendie a eu lieu dans votre logement. Pour maximiser vos chances d’avoir une indemnisation en accord avec les dommages, vous devez contacter les personnes adaptées.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Tout d’abord, pour éviter de perdre votre indemnisation, vous devez contacter votre assureur dans les 5 jours ouvrés (hors samedi, dimanche et les jours fériés) après avoir constaté le sinistre. Vous devez lui indiquer votre nom et les références de votre contrat ainsi que la date et les causes du sinistre. Il faudra aussi faire parvenir à votre assureur une description précise des dégâts constatés après l’incendie. Maintenant il s’agit de constituer un dossier prouvant les dommages causés par le feu. Gardez tous les objets qui ont pu être endommagés par l’incendie.

Ensuite rassemblez tout ce qui peut prouver l’existence et la valeur des bien endommagés : les factures, les bons de garantie, des photos… Il faut aussi estimer le plus précisément possible le montant des dégâts causé à l’aide de devis de réparation que vous pouvez demander à l’entreprise de votre choix. Par la suite votre compagnie d’assurance enverra un expert qu’ils ont désigné pour venir constater les dégâts.

Le mieux est que vous soyez présents pour lui donner des explications et votre point de vue. Faites aussi attention si la garantie « honoraires d’expert » figure sur votre contrat d’assurance. Si c’est le cas l’assureur prendra en charge une partie des frais ou la totalité. Pour finir il faut savoir que le délai de passage de l’expert est déterminé par l’assureur ce qui signifie que les délais peuvent être importants entre la date du sinistre et la visite d’expertise.

Dans quel cas intervient l’expert d’assuré et en quoi est-ce utile ?

D’abord il faut savoir ce qu’est un expert d’assuré. Comme son nom l’indique, il est du côté de l’assuré et l’aide en cas de conflit avec l’assureur. Si l’expertise réalisée par un expert d’assureur ne vous convient pas ou vous semble injuste, l’expert d’assuré peut être sollicité pour venir faire une contre-expertise. Plusieurs sociétés comme Omega Expert se sont spécialisées dans ce type de prestations.

L’expert d’assuré va alors réaliser une nouvelle expertise. Il évaluera les dommages en constituant un dossier qui servira de réclamation. Cela vous permettra de recevoir une indemnisation plus importante si l’on découvre que les dégâts ont été minimisés. L’expert d’assuré permet à l’assuré d’être sûr que son indemnisation est juste et proportionnelle à ce qu’il a perdu dans l’incendie et aux travaux potentiels à effectuer.

C’est ce qui s’appelle l’expertise amiable contradictoire. Cela permet quand il y a désaccord entre assureur et assuré que chaque partie soit représentée par un expert. Si le désaccord persiste les deux parties pourront faire appel à un troisième expert qui servira d’arbitre.

Les frais de contre-expertise restent le plus souvent à la charge des assurés. Cependant comme vu plus haut si la garantie « honoraire d’expert » est incluse dans votre contrat l’assurance pourra dans les limites prévues par la police d’assurance, couvrir aussi ces frais. Le montant de ces honoraires doit être précisé et fixé lors de la signature du contrat d’invention de l’expert d’assuré. Les montants peuvent varier selon le montant et le type de sinistre mais ne dépassent jamais les 10 % (hors taxe) sur les montants des dommages acceptés concernés.

Que faire après un incendie chez vous ?
Laissez un avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *