11 janvier 2019

Quelles sont les différentes techniques d’élagage d’arbre?

L’élagage est une étape importante pour vos arbres puisque l’intervention leur permettra de retrouver une belle structure et en même temps, de rajeunir. C’est à l’élagueur que revient la réalisation des travaux de taille d’arbre. Dans cette optique, ce professionnel saura quelle technique est à adopter, en fonction de la particularité de chacun de vos arbres. Toutefois, vous devez savoir qu’il existe trois principales techniques d’élagage, à savoir l’élagage doux des arbres, l’élagage sévère et l’élagage en marotte. Pour que vous puissiez mieux comprendre ce qu’il en est, voici une brève explication de chacune de ces techniques.

La technique d’élagage douce

Connue également sous l’appellation « taille douce », cette technique d’élagage est à appliquer en guise de taille d’entretien régulier d’un arbre qui, soulignons-le, n’est pas gênant. Le professionnel tel que cet élagueur dans le 95 va couper uniquement les branches qui ne dépassent pas trois centimètres de diamètre, et ce, de manière douce et régulière. Cette coupe de branches de faible diamètre contribuera à l’harmonisation de la couronne de l’arbre. Il faut noter que la technique d’élagage douce ne consiste pas à couper les branches mortes et malades, mais seulement les branches qui n’atteignent pas plus de 3 cm, en veillant à enlever les gourmands.

La technique d’élagage sévère

L’élagage sévère ou « taille de formation » est une technique d’élagage qui vise à modifier de manière radicale la structure d’un arbre. Ce processus risque de causer un traumatisme à l’arbre ; c’est pour cela qu’il est préconisé de ne pas appliquer cette technique sur les arbres adultes ainsi que sur les branches robustes. Effectivement, la cicatrisation de l’arbre pourrait durer longtemps, ce qui laissera la plaie accessible aux champignons, aux moisissures et autre. Normalement, l’élagueur qui s’occupe de votre chantier saura que lorsqu’il réalise une taille sévère, la réduction d’un arbre ne doit pas dépasser les 30% du volume de la couronne de celui-ci.

La technique d’élagage en marotte

La technique d’élagage en marotte ou encore « taille pluriannuelle » est une intervention qui consiste à limiter la croissance d’un arbre tout en favorisant une pousse rapide des rejets. Cette technique d’élagage ne convient pas à toutes les essences, mais est uniquement réservée aux tilleuls, aux platanes, aux saules, aux muriers, aux charmes et aux érables. Comment l’élagueur va procéder ? Il va tout simplement couper tous les rameaux qui se trouvent près de la marotte tout en veillant à maintenir la forme de l’arbre. Mais qu’est-ce que la marotte exactement ? Il s’agit d’une sorte de boule installée au bout d’une branche d’arbre. Sa présence est due à l’entassement des bourrelets cicatriciels à la suite de plusieurs tailles de rejets. Il est important de ne pas couper la marotte puisque cela peut engendrer une fragilisation de l’arbre tout entier. Effectivement, la cicatrisation de la marotte pourrait ne même pas avoir lieu.

Pour conclure, il existe trois principales techniques d’élagage, à mettre en œuvre selon l’essence à travailler et l’objectif de l’intervention. Votre élagueur saura quelle technique est à adopter, faites-lui confiance !

 

Quelles sont les différentes techniques d’élagage d’arbre?
Laissez un avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *