Qu’est-ce qu’une greffe osseuse ?

greffe dents

Pour assurer sa santé buccale, il faut prendre soin de ses dents, car elles contribuent beaucoup dans la vie quotidienne. Parfois, il est nécessaire de recourir à des implants dentaires pour que les dents soient toujours complètes. Cependant, afin de garder la racine de l’implant bien fixée, il faut assurer la solidité de la base osseuse qui est parfois manquante. Pour cela, la greffe osseuse s’avère nécessaire.

En quoi consiste une greffe osseuse ?

Cabinet dentaire du Dr George & Associés – Luxembourg from ComOne Reportage on Vimeo.

 

Étape importante avant l’implantologie, la greffe osseuse est une opération entamée par un dentiste chirurgien afin d’ajouter la masse osseuse. En effet, il y a une perte d’os après une extraction dentaire donc il faut combler ce manque pour pouvoir procéder à l’implantologie. À l’aide d’un diagnostic effectué avant l’installation de l’implant dentaire ou bilan pré-implantaire, le chirurgien peut déduire si le patient devait subir une opération de greffe osseuse ou non.

Quels sont les différents types de greffes ?

En fonction de la source de l’origine de l’os, il existe quatre types de greffes.

Premièrement, il y a l’autogène, cette technique consiste à prélever une partie d’os chez le patient lui-même.

Pour éviter tout risque sanitaire, nous avons souvent recours à ce genre d’intervention afin de faciliter le prélèvement d’os sur le menton ou sur la hanche. Cette technique est idéale si la quantité d’os à prélever est importante.

Deuxièmement, la greffe allogène qui nécessite cette fois-ci l’intervention d’un donneur de greffon. En effet, l’os pourrait est prélevé d’une autre personne et parfois même d’un cadavre sous des mesures sanitaires strictes.

Troisièmement, le xénogène est surement l’une des méthodes rarement utilisées. Il permet d’extraire un os du greffon d’un animal ou bien un bovidé.

Dernièrement, la greffe synthétique est la plus utilisée par les praticiens, étant donné qu’elle présente moins de danger. De plus, sa composante en matière synthétique renferme du calcium et s’adapte absolument avec l’os naturel.

 

Quelques conseils d’entretien avant, pendant et après l’intervention

Pour préparer l’intervention, le patient devrait bien soigner ses dents en effectuant un lavage méticuleux. S’il s’agit d’une anesthésie générale, il ne faut rien manger avant l’opération. En revanche, pour une anesthésie locale, le patient a le droit de manger avant d’effectuer l’opération. Pendant l’intervention, cela peut prendre un peu de temps pour la greffe autogène vu que le prélèvement du greffon va se faire en même temps.

Après l’intervention, gardez une hygiène buccale bien soignée en attendant la cicatrisation. En ce qui concerne l’alimentation, il faut choisir des nourritures mixées et froides pendant les quelques jours suivants l’opération sans toucher au tabac.

Si vous avez besoin de réaliser ce type d’intervention, adressez-vous tout simplement à des experts tel qu’un dentiste à Esch-sur-Alzette.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *